choisir - choose

The wrong questions

Les membres de Depeche Mode ont d'abord été perçus comme d'authentiques violators, lorsqu'ils ont tenté de projeter des sonorités électroniques dans l'environnement musical ravagé qu'était le post-punk britannique. A cette époque cependant, certaines personnes faisaient déjà, preuve d'une confiance indéfectible en leur musique et étaient persuadés que le groupe pourrait avoir son heure de gloire dans les années à venir.

Leur obstination à proposer un tout nouveau genre de ballades électro-pop et morceaux dance exaspérait même parfois ceux qui étaient convaincus que cette émergence de groupes électroniques n'était qu'une mode éphémère qui ne durerait pas plus d'un été ou deux dans le coeur des adolescents locaux...

Depuis ces débuts perturbés, et avec l'aide d'une quantité toujours croissante de fans acharnés, Depeche Mode fut amené à rencontrer un solide succès international, si bien que du jour au lendemain, le monde de la presse (à l'exception de quelques irréductibles longs à la détente) sembla changer d'avis et décida qu'il fallait vivre avec son temps... et finalement, avec les goûts de leurs lecteurs...

Encore à ce jour, les relations générales entre Depeche Mode et la presse Anglaise restent, dans certains cas tout du moins, la parfaite illustration de cette confusion initiale. Comme personne, ils semblent provoquer un désaccord permanent entre leurs fans et leurs détracteurs. Pendant ce temps, Depeche Mode vend plus d'albums et de singles que quiconque en Angleterre et donnent des concerts de plus en plus grands tant dans leur pays natal qu'à l'étranger.

Par ailleurs, le fait qu'ils soient encore considérés comme un groupe des années 80 reste assez cocasse, quand on sait que leur plus grands succès datent du début des années 90 avec "Violator" et "Songs Of Faith And Devotion", vendus respectivement à 7 millions et 5 millions d'exemplaires à travers le monde. Ils sont comme un de ces groupes que monsieur tout le monde identifie quant à leurs premiers pas dans l'histoire de la musique mais qui, parallèlement, est en perpétuelle évolution dans le coeur de leurs fans les plus fidèles.

les dernières chroniques de playingtheangel.com

Tout Anton Corbijn

L'homme derrière l'identité visuelle de Depeche Mode

Découvrez la carrière, l'univers et le travail de l'un des photographes musicaux les plus talentueux des années 1980 à nos jours.

Live Showcase, Le Grand Journal, Canal+, 26 mars 2013

Depeche Mode en concert privé à Paris

Le 26 mars, Depeche Mode a interprété 4 titres lors de l'émission Le Grand Journal, de Canal+. Un événement exceptionnel auquel Playingtheangel.com était invité. Retour sur cet instant magique.

Owlle - Interview Exclusive

Quand Owlle remixe Depeche Mode

Elle a surgi dans le monde de Depeche Mode grace à son remix de Heaven. Owlle nous a fait le plaisir de répondre à  quelques questions, pour nous parler de son univers musical, de ses projets, et de sa relation à Depeche Mode.

Depeche Mode : Arrêt sur Images

1983 - 2003 : vingt ans en six instants et six interviews

De 1983 à  2003, voici quelques instants furtifs et importants dans la carrière de Depeche Mode et dans la vie de chacun de ses membres.

The wrong questions

Les membres de Depeche Mode ont d'abord été perçus comme d'authentiques violators, lorsqu'ils ont tenté de projeter des sonorités électroniques dans l'environnement musical ravagé qu'était le post-punk britannique. A cette époque cependant, certaines personnes faisaient déjà, preuve d'une confiance indéfectible en leur musique et étaient persuadés que le groupe pourrait avoir son heure de gloire dans les années à venir.

Leur obstination à proposer un tout nouveau genre de ballades électro-pop et morceaux dance exaspérait même parfois ceux qui étaient convaincus que cette émergence de groupes électroniques n'était qu'une mode éphémère qui ne durerait pas plus d'un été ou deux dans le coeur des adolescents locaux...

Depuis ces débuts perturbés, et avec l'aide d'une quantité toujours croissante de fans acharnés, Depeche Mode fut amené à rencontrer un solide succès international, si bien que du jour au lendemain, le monde de la presse (à l'exception de quelques irréductibles longs à la détente) sembla changer d'avis et décida qu'il fallait vivre avec son temps... et finalement, avec les goûts de leurs lecteurs...

Encore à ce jour, les relations générales entre Depeche Mode et la presse Anglaise restent, dans certains cas tout du moins, la parfaite illustration de cette confusion initiale. Comme personne, ils semblent provoquer un désaccord permanent entre leurs fans et leurs détracteurs. Pendant ce temps, Depeche Mode vend plus d'albums et de singles que quiconque en Angleterre et donnent des concerts de plus en plus grands tant dans leur pays natal qu'à l'étranger.

Par ailleurs, le fait qu'ils soient encore considérés comme un groupe des années 80 reste assez cocasse, quand on sait que leur plus grands succès datent du début des années 90 avec "Violator" et "Songs Of Faith And Devotion", vendus respectivement à 7 millions et 5 millions d'exemplaires à travers le monde. Ils sont comme un de ces groupes que monsieur tout le monde identifie quant à leurs premiers pas dans l'histoire de la musique mais qui, parallèlement, est en perpétuelle évolution dans le coeur de leurs fans les plus fidèles.