choisir - choose

chronique

Tout Anton Corbijn

L'homme derrière l'identité visuelle de Depeche Mode

Biographie

Anton Corbijn est un photographe hollandais né le 20 mai 1955 à Strijen. Fils de pasteur, il grandit sur une île quasiment coupée du monde sur laquelle la religion occupe une place primordiale. C'est d'abord dans le cercle familial qu'il découvre la photographie, il photographie le groupe Solution en 1972 avec l'appareil photo de son père. De son propre aveu, ces photos sont médiocres, mais elles éveillent son intérêt pour la photographie. En 1978, ses photos de Herman Brood (musicien hollandais) contribuent à faire connaître le travail de Corbijn.

Il est alors engagé par le New Musical Express pour lequel il réalise quelques couvertures mais c'est sa rencontre avec Joy Division en 1979 qui s'avèrera déterminante. La photo du groupe de Ian Curtis dans le tunnel de la station de métro Queen's Gate scellera cette relation, ce cliché à lui seul suffira à garantir à Corbijn la confiance de Joy Division.

Corbijn est sans aucun doute un des plus grands photographes en activité, il a travaillé avec les plus grands artistes contemporains, musiciens, acteurs, personnalités politiques, il est quasiment impossible de tous les citer. Aux côtés de Depeche Mode, on épinglera par exemple U2, R.E.M., The Rolling Stones, Metallica, Iggy Pop, David Bowie, Nirvana, Elvis Costello, Bjork mais aussi Stephen Hawking, Al Gore, Robert De Niro, Clint Eastwood et bien d'autres.

Il continue à travailler presque exclusivement en photographie argentique. Corbijn n'aime pas la photo numérique. Il considère que la photographie est un voyage, une aventure dont le fait de ramener la bobine de film et de la développer fait partie intégrante. Il utilise deux types d'appareils, un Hasselblad pour le format carré (avec un dos Polaroïd qui lui permet d'avoir un aperçu des clichés) et un Leica pour le 35mm.

Corbijn a la particularité de toujours travailler en lumière naturelle, sans même utiliser de réflecteur. Il a cette capacité à capter la lumière telle qu'elle est. Il est aussi reconnu pour son cadrage unique, de nombreux artistes ayant posé pour lui plaisantent d'ailleurs à ce sujet, disant que sa grande taille lui permet d'avoir un point de vue que les autres n'ont pas. Il travaille principalement en noir et blanc, les virages de couleur que l'on constate sur certains clichés sont obtenus à partir d'une technique de tirage appelée le lith print.

La réelle collaboration entre Depeche Mode et Corbijn a débuté avec la réalisation du clip de A Question Of Time mais au début des années 80, le Néerlandais avait déjà photographié le groupe pour une couverture du NME. Dave, à l'avant-plan, était tout excité à l'idée d'être en couverture d'un magazine tel que le New Musical Express et quand il a vu la photo, il fut déçu, il était complètement flou alors que les autres, à l'arrière-plan, étaient parfaitement nets. Du Corbijn dans toute sa splendeur, Anton reproduira le même schéma avec d'autres artistes au long de sa carrière.

Revenons en 1986. Jusque là, Depeche Mode connait des problèmes d'identité visuelle et le groupe souhaite se diriger vers quelque chose de plus cohérent. Corbijn réalise donc un premier clip et dès 1990, avec la sortie de Violator, le groupe lui donne son entière confiance. C'est ainsi que, malgré les réticences de Dave, ils suivent son idée du Roi qui se balade, transat sous le bras, pour le clip d'Enjoy The Silence. Le résultat est fantastique, filmée en 35mm, une des plus belles vidéos des années 90 voit le jour. Bono dira à propos de ce clip que " Dave Gahan a plus de couilles que lui " car il n'aurait jamais accepté une telle mise en scène.

La synergie Corbijn/DM grandira au cours des années 90, au point que Corbijn fait presque partie du groupe. Il apparait dans le clip de It's No Good mais il joue également de la batterie lors d'une prestation télévisée du groupe (Top Of The Pops, 31/01/97). Corbijn réalisera toutes les pochettes d'album de Depeche Mode dès 1990. La création des scènes des concerts lui est aussi confiée, au même titre que la réalisation des projections vidéos que l'on peut voir sur ces tournées.

Aujourd'hui, Anton Corbijn a franchi un autre cap, celui du septième art. Avec Control, en 2007, il réalise un magnifique hommage à Ian Curtis et la courte carrière de Joy Division. En 2010, George Clooney joue le premier rôle dans The American et en 2014, est sorti A Most Wanted Man avec, entre autres, Philip Seymour Hoffman, Willem Dafoe et Robin Wright. On comprendra dès lors que son activité dans le monde de la musique diminue quelque peu, mais il reste fidèle à Depeche Mode avec qui il continue à travailler.

Note : Toutes les photographies de cette Chronique, sont Copyright Anton Corbijn. Tous droits réservés par l'auteur.


dates importantes

onto the stage

Si à ses débuts, Depeche Mode enchaînait les albums et les tournées à un rythme effréné, le groupe a ralenti la cadence dans les années 90. Au début du 21ème siècle, ils ont diversifié leurs activités, notamment à partir de 2003, ou les membres ont développé une carrière solo assez prolifique. Parmi les différents projets, Andrew Fletcher a créé un label, Toast Hawaii, en 2002, afin de promouvoir son premier groupe : Client, à qui il tente d'appliquer la même recette que Depeche Mode à ses débuts : du live, du live et encore du live. Pour compléter la promotion, il s'improvise alors DJ, et tourne en Europe pour présenter la musique de Client, entre autre. Bien entendu, il est systématiquement présenté comme Andy Flechter of Depeche Mode, ce qui aide à garantir le succès de ses prestations.

Au fil des années, Fletcher, puis Gore, ont décliné leur activité scénique avec des prestations de DJ, sur le mode promotionnel, charitatif, ou tout simplement pour se faire plaisir, et aborder la scène d'une autre manière. Les DJ Sets ont plusieurs avantages pour Depeche Mode : outre la promotion de projets personnels comme Client en 2003/2004, la compilation de remixes en 2011, ou VCMG en 2012, les tournées permettent, surtout à Andrew Fletcher d'avoir une véritable activité musicale en dehors du groupe. Car si l'activité de DJ reste assez marginale pour Gore, elle est devenue plutôt habituelle pour Fletcher : depuis 2002, le musicien a joué au DJ près de 200 fois. Cela permet aussi de diffuser la musique de Depeche Mode - qui a bien entendu une place de choix dans les sets sous forme de remixes clubs - dans le monde entier, et notamment dans des pays ou Depeche Mode ne va pas en concert. Enfin, et même si cela n'est documenté nulle part, il semble que les tournées DJ servent à Fletcher de 'reconnaissance' pour les tournées de Depeche Mode à venir. En effet, certains pays et certaines villes qui accueillent les sets de Fletcher, se retrouvent curieusement visitées quelques mois plus tard par Depeche Mode en tournée.

Cette rubrique répertorie l'ensemble des dates de DJ Set d'Andrew Fletcher et de Martin Gore, ainsi que quelques statistiques, photos et flyers. L'ensemble de ces dates sont répertoriées comme événements dans la base de données de Playingtheangel.com, et donc accessibles comme tels dans toutes les recherches concernées.

<div class='thankyou'>Merci au forum DMTVarchives pour son aide sur la documentation des tournées de DJ.</div>