choisir - choose

chronique

Bong Magazine Fan Club

Le fan-club historique officiel de Depeche Mode, désormais disparu

L'histoire de Bong Magazine

A la fin des années 80, Depeche Mode tient ses fans informés de son actualité au moyen d'une newsletter. Tous les deux mois, cette lettre est envoyée aux fans qui s'inscrivent au service d'information.

En Janvier 1988, un magazine voit le jour. Resté sans nom pour les trois premiers numéros, ce magazine sera baptisé Bong dès le quatrième numéro. Avec ce magazine, la lettre papier laisse donc place à de jolis cahiers format A5, d'une quinzaine de pages sur papier glacé et avec des pages en couleur. Ce format cédera la place à un superbe format A4 dès le numéro 14 en juillet 1991.

Le fan-club officiel est géré par Jo Bailey. Elle cèdera la place fin 1993 à Lynn Newcombe. Lynn sera d'abord secondée par Kevin Hackett puis par Michaela Olexova. Lynn et Michaela formeront l'équipe définitive de Bong jusqu'à sa belle mort, en juin 2002 avec l'ultime numéro, le 52ème.

Les années 90 constitueront l'âge d'or de Bong Magazine. Les fans n'ont pas d'autre source d'information que Bong en dehors des médias comme MTV ou les magazines musicaux vendus en kiosque. Bong s'avère donc être une mine d'or. Au delà des nouvelles fraîches, les fans peuvent y trouver des photos exclusives, parfois privées, du groupe, des paroles de chansons, les dates de concert, des reviews mais ils peuvent aussi y participer en envoyant leurs photos et partager leurs coordonnées avec d'autres fans. De nombreuses amitiés se seront liées de cette manière.

Au niveau des exclusivités, les fans furent gâtés. En 1991, ils recoivent un 45 tours flexible de Death's Door avec le Bong 16. A plusieurs reprises, les membres découvrent dans leur boite aux lettres la reproduction d'une carte de voeux signée par le groupe frappée d'un design exclusif. Parfois de mauvaises nouvelles aussi, comme l'annonce du départ d'Alan Wilder par un communiqué laconique.

Bong fêtera son 50ème numéro 50 en offrant un CD exclusif aux fans, le CD BONGFAN1 contient une interview exclusive de 45 minutes.
Le CD BONGFAN2, quant à lui, sera offert avec le numéro 52 et proposera 10 remixes des singles d'Exciter.

En juin 2002, après 52 numéros et après avoir relaté l'actualité liée à Exciter, Lynn et Michaela annoncent que ce 52ème numéro serait le dernier. Le magazine papier a perdu sa raison d'être, les réseaux de communication et sites web florissants ayant fait perdre quelque peu de son intérêt à une version papier que les fans découvraient de toute façon après avoir lu les informations sur le net. Bong entre donc au rang des nombreux objets collectors qui font la joie des fans de Depeche Mode.

Nous allons vous présenter ces numéros et les différents articles qui ont été offerts tout au long des 15 années d'existence du fan club.

onto the stage

Si à ses débuts, Depeche Mode enchaînait les albums et les tournées à un rythme effréné, le groupe a ralenti la cadence dans les années 90. Au début du 21ème siècle, ils ont diversifié leurs activités, notamment à partir de 2003, ou les membres ont développé une carrière solo assez prolifique. Parmi les différents projets, Andrew Fletcher a créé un label, Toast Hawaii, en 2002, afin de promouvoir son premier groupe : Client, à qui il tente d'appliquer la même recette que Depeche Mode à ses débuts : du live, du live et encore du live. Pour compléter la promotion, il s'improvise alors DJ, et tourne en Europe pour présenter la musique de Client, entre autre. Bien entendu, il est systématiquement présenté comme Andy Flechter of Depeche Mode, ce qui aide à garantir le succès de ses prestations.

Au fil des années, Fletcher, puis Gore, ont décliné leur activité scénique avec des prestations de DJ, sur le mode promotionnel, charitatif, ou tout simplement pour se faire plaisir, et aborder la scène d'une autre manière. Les DJ Sets ont plusieurs avantages pour Depeche Mode : outre la promotion de projets personnels comme Client en 2003/2004, la compilation de remixes en 2011, ou VCMG en 2012, les tournées permettent, surtout à Andrew Fletcher d'avoir une véritable activité musicale en dehors du groupe. Car si l'activité de DJ reste assez marginale pour Gore, elle est devenue plutôt habituelle pour Fletcher : depuis 2002, le musicien a joué au DJ près de 200 fois. Cela permet aussi de diffuser la musique de Depeche Mode - qui a bien entendu une place de choix dans les sets sous forme de remixes clubs - dans le monde entier, et notamment dans des pays ou Depeche Mode ne va pas en concert. Enfin, et même si cela n'est documenté nulle part, il semble que les tournées DJ servent à Fletcher de 'reconnaissance' pour les tournées de Depeche Mode à venir. En effet, certains pays et certaines villes qui accueillent les sets de Fletcher, se retrouvent curieusement visitées quelques mois plus tard par Depeche Mode en tournée.

Cette rubrique répertorie l'ensemble des dates de DJ Set d'Andrew Fletcher et de Martin Gore, ainsi que quelques statistiques, photos et flyers. L'ensemble de ces dates sont répertoriées comme événements dans la base de données de Playingtheangel.com, et donc accessibles comme tels dans toutes les recherches concernées.

<div class='thankyou'>Merci au forum DMTVarchives pour son aide sur la documentation des tournées de DJ.</div>