choisir - choose

chronique

Depeche Mode : Arrêt sur Images

1983 - 2003 : vingt ans en six instants et six interviews

Furtifs

Depeche Mode.

Depuis 1980, les 3, puis 4, à nouveau 3, puis 4, et finalement 3 gus de Basildon ne font rien comme les autres.

L'histoire extraordinaire de ce groupe, va au delà de tous les pronostics, de toutes les prévisions, qu'elles soient l'oeuvre obligatoirement pessimiste de tabloïds anglais un tantinet aigris, ou l'analyse motivée de grands critiques rocks qui démontrait par A+B qu'un tel projet musical ne POUVAIT PAS durer.

Par delà les décennies, Depeche Mode a étonné, ils ont surpris par leur musique d'abord, puis par leur image, en constante évolution. Ils ont été les troublions d'un establishment rock un peu trop rangé, un peu trop linéaire. Ils ont été, et sont toujours, inclassables.

Défiant le temps et les modes.

Ce dossier n'a pas pour vocation d'expliquer le phénomène Depeche Mode. Le site entier n'y suffirait pas...

Mais s'arrêter, sur quelques instants furtifs, pris au hasard sur une longue période de temps (2 décennies). Quelques instants qui représentent autant de tournants, de virages, d'évolutions, de révolutions, dans une carrière aussi riche, aussi longue, aussi complexe.

Non que ces instants soient les seuls qu'il faille retenir, mais ils sont des moments parmi d'autres, qu'il m'a semblé intéressant de vous faire partager, de vous remémorer, de vous faire connaitre... Des instants dignes d'intérêt...

Et il y a matière à dire. Car il y a eu temps de soubresauts, de drames, de joies, de courants et de contre-courants, tant d'hésitations et de doutes, et tant de réussites surtout... Tout cela fait la carrière de Depeche Mode, tout cela fait leur histoire.

Il y a d'abord ces discussions en 1983, lorsque l'avenir était encore incertain, lorsqu'il fallait se reconstruire véritablement après cette première scission, tombée comme un couperet un soir de décembre 1981. Cette première poussée vers le haut, qui allait transformer le groupe en quelque chose de plus... européen.

Puis en 1990, l'inattendu qui se produit au détour d'une séance de dédicace dans un magasin de Los Angeles. Cette déferlante que le groupe n'attendait pas aussi forte. Et qui signait l'avénement officiel de Depeche Mode en tant que phénomène planétaire.

Puis en 1993, alors que tout le monde attendait le groupe au tournant, celui-ci se laisse pousser des allures rock, et un son plus incisif que jamais.

1997, et Depeche Mode qui redevient trois... Et qui renait de ses cendres, qui panse ses plaies après une dévotion aux démons du Rock qui faillit avoir raison de lui une bonne fois pour toutes...

1998, et le retour à la scène, aux premiers amours du groupe, cet exercice sur lequel il n'a jamais failli ou presque. Et ce sont des milliers de fans qui répondent présents, encore une fois.

2003, enfin, et Gahan qui s'élance en solo. Pourquoi pas ? Et qui exorcise ses monstres de papiers en musique, avec une audace sans précédent.

Ce dossier est une soirée au coin du feu, une discussion entre amis... Un simple clignement de paupières, un arrêt sur quelques images emblématiques. Quelques moments clés. Il ne sert à rien de s'essayer à résumer Depeche Mode. Dave Gahan, Martin Gore et Andrew Fletcher viennent d'aussi loin que l'on peut venir, et ils sont passés par toutes les étapes sur lesquelles un groupe comme eux peut s'arrêter. Un résumé ? C'est une synthèse improbable de Rock et d'Electro, de sang et de joie, de larmes et de sueurs...

Non, ici, ce sont juste des interviews, des mots, quelques réflexions au détour de ces vies qui se combinent le temps de vastes projets musicaux, et qui se séparent ensuite... jusqu'à la prochaine fois.

Laisser parler Depeche Mode, car eux, sont ceux qui se résument le mieux. Les laisser se raconter au détour des instants les plus importants de leur carrière. Les laisser apprécier le chemin parcouru, ou qui reste à parcourir. Les laisser raconter le passé, envisager l'avenir... Ce sont des moments, drôles, futiles, intenses...

J'espère que vous les savourerez, comme il se doit.

Bonne lecture.

Traductions réalisées par Michael Careme.

onto the stage

Si à ses débuts, Depeche Mode enchaînait les albums et les tournées à un rythme effréné, le groupe a ralenti la cadence dans les années 90. Au début du 21ème siècle, ils ont diversifié leurs activités, notamment à partir de 2003, ou les membres ont développé une carrière solo assez prolifique. Parmi les différents projets, Andrew Fletcher a créé un label, Toast Hawaii, en 2002, afin de promouvoir son premier groupe : Client, à qui il tente d'appliquer la même recette que Depeche Mode à ses débuts : du live, du live et encore du live. Pour compléter la promotion, il s'improvise alors DJ, et tourne en Europe pour présenter la musique de Client, entre autre. Bien entendu, il est systématiquement présenté comme Andy Flechter of Depeche Mode, ce qui aide à garantir le succès de ses prestations.

Au fil des années, Fletcher, puis Gore, ont décliné leur activité scénique avec des prestations de DJ, sur le mode promotionnel, charitatif, ou tout simplement pour se faire plaisir, et aborder la scène d'une autre manière. Les DJ Sets ont plusieurs avantages pour Depeche Mode : outre la promotion de projets personnels comme Client en 2003/2004, la compilation de remixes en 2011, ou VCMG en 2012, les tournées permettent, surtout à Andrew Fletcher d'avoir une véritable activité musicale en dehors du groupe. Car si l'activité de DJ reste assez marginale pour Gore, elle est devenue plutôt habituelle pour Fletcher : depuis 2002, le musicien a joué au DJ près de 200 fois. Cela permet aussi de diffuser la musique de Depeche Mode - qui a bien entendu une place de choix dans les sets sous forme de remixes clubs - dans le monde entier, et notamment dans des pays ou Depeche Mode ne va pas en concert. Enfin, et même si cela n'est documenté nulle part, il semble que les tournées DJ servent à Fletcher de 'reconnaissance' pour les tournées de Depeche Mode à venir. En effet, certains pays et certaines villes qui accueillent les sets de Fletcher, se retrouvent curieusement visitées quelques mois plus tard par Depeche Mode en tournée.

Cette rubrique répertorie l'ensemble des dates de DJ Set d'Andrew Fletcher et de Martin Gore, ainsi que quelques statistiques, photos et flyers. L'ensemble de ces dates sont répertoriées comme événements dans la base de données de Playingtheangel.com, et donc accessibles comme tels dans toutes les recherches concernées.

<div class='thankyou'>Merci au forum DMTVarchives pour son aide sur la documentation des tournées de DJ.</div>